Le Valais

Région touristique appréciée avec des paysages diversifiés

Vignobles en coteaux baignés de soleil, Brigue et son ambiance quasiment méditerranéenne, massifs montagneux recouverts de glaciers et de neiges éternelles… grâce à un paysage on ne peut plus varié et à une grande diversité de végétation, le Valais fait partie des destinations de vacances les plus populaires de Suisse.

 

Dix des plus hautes montagnes de Suisse se trouvent en Valais dont la pointe Dufour, qui avec  ses 4'634 m d’altitude, est le plus haut sommet helvétique, ou encore le Dom, la plus haute montagne située entièrement sur sol suisse (4'545 m) ; enfin, et non des moindres, la célèbre montagne du Cervin (4'478 m).

 

Depuis la vallée du Rhône, des téléphériques relient les différentes terrasses ensoleillées comme le joli haut-plateau du Bettmeralp, interdit aux voitures. Les vallées latérales valaisannes regorgent elles aussi de charme : par exemple, la vallée de Zermatt (ou vallée de Saint-Nicolas), le Val d’Anniviers, le Val D’Hérens et le Val de Bagnes dans le sud, le Lötschental, la vallée de Loèche-les-Bains, la région de Crans Montana et la région d’Aletsch dans le nord ou encore l’idyllique haute vallée de Conches, à l’est.

Parmi les cols routiers les plus connus de Suisse, nombreux se trouvent en Valais : Furka, Grimsel, Simplon, Nufenen et bien d’autres encore. Le site naturel le plus célèbre du Valais est sans conteste le grand glacier d’Aletsch, qui, avec ses 22 kilomètres de long, est le plus imposant des glaciers valaisans. Avec la forêt d’Aletsch et la région alentour, le glacier fait partie  du site des Alpes suisses Jungfrau-Aletsch inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Moins connues mais non moins remarquables, les Dents du Midi dominent la partie francophone du Valais. Le canton abrite de nombreuses autres splendeurs naturelles parmi lesquelles des lacs d’altitude comme le lac de Märjelen, un ancien lac glaciaire, et le lac de Gibidum au col du même nom, dans lequel se reflète l’impressionnant Bietschhorn.

En contrebas du col de Gibidum, sur un versant orienté au sud, s’étend Visperterminen avec le vignoble le plus haut d’Europe. Les Celtes déjà y cultivaient la vigne. Ici, à plus de 1150m d’altitude, pousse l'ancien cépage heida (ou « païen ») à l’origine d’un vin blanc exceptionnel. Quasiment en face du "village du heida", sur la terrasse ensoleillée de Mund, le safran est récolté depuis des siècles.

Auf den Spuren der Tour de France Eurotrek

Le Valais – un eldorado pour les amateurs de vélo de route

Le Valais est le paradis des cyclistes. La vallée du Rhône et ses vallées latérales offrent une parfaite variété de profils pour les amateurs de la petite reine. Ici, on peut rouler tranquillement en plaine– aussi longtemps que le vent n’est pas contraire – comme on peut se décider à tenter un profil plus exigeant sur l’une des innombrables ascensions pour ensuite profiter de longues descentes. En savoir plus ...

Beeindruckender Aletschgletscher

Attraits et curiosités

Celtes et Romains ont laissé leur trace dans le Valais, tout comme Napoléon, qui fit planter les rangées de peupliers de la vallée du Rhône afin d’assécher les marais pour que ses troupes ne restent pas bloquées.

La région a également été profondément marquée par Kaspar Stockalper à qui l’on doit par exemple la construction du Palais Stockalper à Brigue. Brigue, qui par ailleurs, avec ses maisons patriciennes et ses jolies places et ruelles, est un véritable joyau. Sion enchante tout autant : la ville, l’une des plus anciennes de Suisse, située au carrefour des Alpes, possède un ravissant centre historique dominé par deux collines, une basilique et des vestiges de forteresses.

Les nombreux villages traditionnels Walser dans les vallées et régions d’altitude comme Grimentz, Evolène, Ernen et Mühlebach pour n’en nommer que quelques uns, méritent également le détour.

Le Valais fait également la part belle à l’architecture moderne : le château épiscopal de Loèche trône sur les hauteurs, surmonté par une coupole de verre créée par le célèbre architecte Mario Botta et le village de Gondo, entre le col du Simplon et la frontière italienne, reconstruit après une coulée de boue dévastatrice, en sont deux exemples remarquables.  

Une passerelle suspendue destinée aux piétons, oscillante mais solide, surplombe aujourd’hui les gorges de la Massa entre Riederalp et Belalp. Le Valais est également connu pour ses thermes comme ceux de Loèche-les-Bains et de Brigerbad.

Enfin, les coutumes comme la Tschäggättä,  jouissent d’une grande importance en Valais : à carnaval dans le Lötschental, lors du défilé traditionnel des masques, on peut admirer aujourd’hui encore les grands masques effrayants taillés dans le bois des Tschäggättä.

Spécialités culinaires

Les plats traditionnels du Valais sont connus bien au-delà des frontières cantonales : par exemple la fondue, la raclette, le risotto au safran cuisiné avec du safran de Mund ainsi que divers spécialités à base d’abricots comme de la compotée ou les Bisciutis.

 

La viande séchée du Valais et le pain de seigle dont les saveurs s’allient à merveille, sont également appréciés dans le restant de la Suisse. C’est aussi le cas des vins du canton : en tant que producteur viticole le plus important de Suisse, le Valais produit de nombreux vins d’exception dont le vin heida mentionné plus haut, qui est une perle des vins alpins.

Eurotrek AG
Vous êtes intéressé par des vacances actives au Valais? Nous avons certainement la bonne offre pour vous.
Maria Teresa Giuffrida, Eurotrek AG

Nos voyages actifs au Valais