Voyager en silence

La période de Noël est censée être une période reposante. Pourtant, il n'est pas rare que nous soyons pris dans une activité frénétique avant la veille de Noël. 

Le même sort nous est parfois réservé pendant les vacances. Pendant cette période déjà trop courte de l'année, où nous aspirons tant à un peu de calme et à nous éloigner du stress quotidien, nous nous retrouvons soudain devant des sites touristiques bondés. Des bâtons à selfie sont brandis devant notre visage et des groupes de touristes nous barrent la route. Pourtant, sur les photos, c'était tout autre chose !

Dans notre nouvel article de blog, nous voulons remédier une fois pour toutes à ce problème. Les voyages présentés ici vous emmènent dans des endroits où vous êtes sûr de trouver la tranquillité.

Accompagnez-nous dans des voyages Eurotrek qui sont vraiment très calmes. C'est promis ! 

Randonneurs dans le Val Verzasca.

Univers miniatures sur un espace miniature 

La Suisse n'est nulle part aussi peu peuplée que dans les vallées du Tessin. Mais dans ce lieu reculé où les germanophones ont coutume d’entendre le renard et le lièvre se souhaiter « buona notte », ouvrez l'œil : il y a bien des choses à découvrir.

D'étroites routes de montagne serpentent à flanc de vallée tandis que les lacs de retenue de Verzasca et Palagnedra scintillent au soleil en contrebas. Les paysages qui vous attendent lors de votre passage rappellent les routes côtières de Corse ou les vastes lacs de barrage de l'est de l'Europe.

Les villages tessinois attirent tout autant l'attention. Des mains expertes ont taillé chaque tuile de toiture dans l'ardoise avant de la placer au bon endroit. Éléments marquants du paysage de la région, les hautes tours en pierre des églises saluent le randonneur de loin.

La localité de Loco dans la vallée d'Onsernone.


Sur les chemins muletiers en silence

La randonnée à pied débute tranquillement dans le val Verzasca. Le nom est connu et suscite la nostalgie. Voilà pourquoi le randonneur n’y est généralement pas seul le week-end. Mais rares sont les visiteurs qui traversent toute la vallée et c'est au plus tard lors de la longue étape de Lavertezzo à Locarno que leurs rangs se clairsèment.

Alors que le val Verzasca est connu de beaucoup, le Val Onsernone l'est déjà nettement moins. Une descente en pente raide vous mènera de Loco à la rive de l'Isorno en contrebas puis vous suivrez un ancien chemin muletier jusqu'à Intragna.


Et vous entrerez définitivement dans l'arrière-pays en arrivant dans les Centovalli. Cette vallée doit son nom aux innombrables renfoncements et vallées latérales qui font de la « Via del Mercato » un plaisir éprouvant. Les chemins sont en partie exposés et surplombent la vallée ; vous traverserez parfois des ponts instables enjambant de petits cours d’eau. Vous n'avancerez que lentement. Il vous sera d'autant plus facile d'imaginer à quel point le trajet jusqu'au marché de Locarno était pénible autrefois.

Aujourd'hui, les vallées sont mieux desservies. Des bus circulent presque toutes les heures jusque dans les coins les plus reculés et relient les vallées latérales aux centres animés de Locarno et d'Ascona. En revanche, le petit train de la ligne Vigezzina-Centovalli est presque méditatif quand il vous emmène en balade par viaducs et ponts vers l'Italie.

Le chemin de fer des Centovalli sur un viaduc.
Avec cette gondole, vous vous élevez jusqu'à Rasa.


Une fin en apothéose

La dernière journée de randonnée vous permettra de finir en beauté. Peut-être avez-vous déjà aperçu, en cours de route, l'une des nombreuses télécabines qui relient les deux versants de la vallée. Après avoir emprunté le petit train des Centovalli, vous rejoindrez Rasa en téléphérique pour vous diriger vers le lac Majeur.

À l’arrivée à Ronco, il sera temps de prendre congé du silence des vallées tessinoises. Le renard et le lièvre ne manqueront pas de vous saluer de loin : « A presto, revenez vite nous voir ! »

Vers le voyage

Dans le Jura, c'est la couleur verte qui domine.


À la recherche du silence en Suisse

La Suisse est l'un des pays les plus peuplés de la planète. Sur le Plateau justement, il n'est pas rare de ne pas pouvoir rouler plus de cinq minutes en voiture sans entrer dans une nouvelle localité. Il n'est donc pas étonnant que de nombreux Suisses aspirent à un peu de calme pendant leur temps libre. Une promenade en forêt y contribue. Ou encore une excursion d'une journée dans les Alpes.

Mais comme les Alpes ne se prêtent météorologiquement pas toute l'année à des randonnées d’évasion, il faut trouver des alternatives. Par chance, il existe un deuxième espace naturel, l'Arc jurassien, à notre avis encore trop souvent négligé bien que non moins spectaculaire.

En route sur le Trans Swiss Trail en direction de Neuchâtel.


Bien sûr, les localités du Jura ne s'appellent pas Zermatt, Saint-Moritz ou Grindelwald. Les sommets n’y sont pas aussi emblématiques et les parois rocheuses y sont moins imposantes. Pourtant, les chaînes plissées de l'ouest de la Suisse atteignent des dimensions impressionnantes sur une étendue d'environ 300 km, de Regensberg dans le canton de Zurich à Nyon dans le canton de Vaud.

Le chemin des crêtes du Jura est bien connu du grand public. Ce sentier de grande randonnée court en effet tout le long de la crête principale du Jura, de Zurich au lac Léman. Mais la beauté de ce massif se révèle aussi lorsqu'il est franchi. Et le Trans Swiss Trail qui traverse la montagne du nord au sud n'a rien à envier au chemin des crêtes en la matière.

Le Jura est connu pour ses chevaux forts et pacifiques.


De Porrentruy à Neuchâtel

Le silence est omniprésent sur ce tronçon. Après avoir débuté la randonnée dans la petite localité de Porrentruy, vous quitterez l'agitation frénétique pour vous perdre dans le paysage de forêt vierge de la rivière du Doubs. Les hameaux de cette région reculée sont minuscules. La vie s'y déroule plus tranquillement.

La randonnée à pied se poursuivra dans l’univers des Franches-Montagnes. Ces puissantes créatures ont fait la renommée du village de Saignelégier. C’est dans cette commune jurassienne également très calme que se déroule chaque année le Marché-Concours national de chevaux.


En franchissant les crêtes du Chasseral et du Mont-Soleil, vous atteindrez la petite ville horlogère de Saint-Imier où sont installées depuis de nombreuses années les premières fabriques qui font aujourd'hui encore rayonner l'industrie horlogère suisse dans le monde entier. Toute la région est placée sous le signe de cet important secteur industriel.

La dernière étape de votre circuit de six jours vous amènera à traverser le charmant Val-de-Ruz, sorte de haut plateau abritant de petits villages isolés, puis à descendre au bord du lac de Neuchâtel, du nom du chef-lieu du canton, où se termine cette randonnée tranquille riche en moments forts.

Arrivée à Neuchâtel.

Vers le voyage

Facile
Suisse

Vacances randonnée Trans Swiss Trail Porrentruy - Neuchâtel

6 jours | Voyage individuel
(18)